Loading…
avatar for Theresa Healy

Theresa Healy

University of Northern British Columbia
Master of Ceremonies
A story from the North: I was born in southern Ireland in a convent to an unwed mother, raised in working-class Britain, ran away from home at 14, spent several years on the street emerging from that world into single motherhood. With 2 children I began University when I was 28 and eventually graduated with a Ph.D.  My roots keep me honest and motivated. I am most interested in work that connects ordinary people with avenues to make change happen.
I have lived in Northern BC since 1994 when I took up an appointment at UNBC for one year and decided to stay here. Since then I have been so fortunate in working and learning alongside some of the best teachers in community development, healthy community development and health equity from the academic, community and health professional perspectives.

An important part of my role is engaging and sustaining safer spaces for residents to be able to take up issues in their community and find ways forward together. This usually means you can find me helping to custom design workshops and acting as facilitator, coach, graphic recorder and assisting communities or groups with innovative techniques and well establishing public participation approaches, methods, and processes. My premise is that if we create the right space with the right tools in the right way, with the right people in the room, the right results will emerge. Many of these rooms hold a diversity of people, from highly educated to front line workers and well-informed community members. Great facilitation can unlock the power, vision, and actions of the workers and dreamers in our midst and change our world.
---
Une histoire du Nord: Je suis née d’une mère célibataire, dans un couvent, dans le sud de l’Irlande. J’ai grandi parmi la classe ouvrière britannique, je me suis enfuie de la maison à l’âge de 14 ans, j’ai passé plusieurs années dans la rue et je suis passée de ce monde-là à celui de mère seule. Avec deux enfants, j’ai commencé à 28 ans des études universitaires qui ont abouti à un doctorat. Mes racines ont fait de moi une personne honnête et motivée. Je m’intéresse surtout au travail qui met les personnes ordinaires en contact avec des possibilités qui débouchent sur le changement.

J’habite dans le nord de la Colombie-Britannique depuis 1994. À l’époque, j’avais accepté un contrat d’un an à l’Université de Northern British Columbia; j’ai décidé d’y rester par la suite. Depuis, j’ai eu la chance de travailler et d’apprendre aux côtés d’excellents professeurs en développement communautaire, en développement de collectivités saines et en équité en matière de santé selon la perspective des universitaires, des agents communautaires et des professionnels de la santé.
Une partie importante de mon travail consiste à mobiliser les gens et à créer des cadres durables et non menaçants où les gens peuvent explorer les problèmes de leur communauté et trouver des façons de progresser ensemble. Ainsi, je passe habituellement mon temps à concevoir des ateliers sur mesure, où j’assure l’animation, l’encadrement et l’enregistrement graphique; à aider des collectivités ou des groupes au moyen de techniques innovatrices; et à établir des démarches, des méthodes et des processus de participation publique. Je pars du principe que si l’on crée le bon contexte avec les bons outils, de la bonne façon et avec les bons groupes composés des bonnes personnes, on obtiendra les bons résultats. Bon nombre de ces groupes réunissent un ensemble diversifié de personnes, depuis les personnes très scolarisées jusqu’aux intervenants de première ligne, en passant par les membres informés de la communauté. Une animation bien orchestrée peut ouvrir la voie à la puissance, à la vision et aux actions des travailleurs et des rêveurs parmi nous et peut transformer notre monde.